Se sentir bien dans son corps : 3 choses à essayer



En PMA, le corps est souvent malmené. Tests, chirurgies, traitements, rendez-vous médicaux à répétition… il n’y a bien souvent que peu de place pour se rappeler à quel point il est important.


Le corps nous aide à traverser les difficultés. Il digère les émotions lourdes, et nous envoie des messages quand quelque chose ne fonctionne pas.


Se le ré-approprier pour continuer à aller de l’avant, construire une relation de confiance avec lui, une relation d’écoute n’est pas une chose facile, mais c’est possible.


Par où commencer? Voici quelques idées par lesquels vous pouvez commencer.


1. Reprendre une activité douce


On l'entend tous les jours et on vous le dit ici aussi : une activité physique régulière est bonne pour la santé. Elle régule le stress, permet au corps d’éliminer les toxines, vous aide à vous vider la tête.

Avec un peu d'excercie, votre corps gagne en tonicité et/ou souplesse et vous réussissez à mieux gérer le stress. Il permettrait également d'augmenter les taux de grossesses lors d'une Fécondation In Vitro. (1)


Si vous sortez d'une longue période où vous n'avez pas pu faire de sport, la reprise peut être un peu difficile. Reprendre doucement permet également de maintenir de nouvelles habitudes sur le long terme.

Idée pour une reprise en douceur : 30 minutes de marche chaque jour après le déjeuner. Pourquoi? Simple à mettre en place et à garder dans le temps. Vous pouvez aussi en faire une activité conviviale : invitez votre partenaire, vos amis, votre famille !

Voici d'autres options pour vous aider à rester actif pendant votre parcours PMA :

  • La natation : C'est un super sport qui permet de travailler tous les muscles, les tendons et les ligaments du corps sans impact sur les articulations ou le dos.

  • L'aquagym : douce ou tonique, c'est une super option pour se remettre en forme en douceur.

  • Le yoga : il permet vraiment de travailler la souplesse, la posture, et la respiration. Il existe sous plusieurs formes : le hatha yoga qui peut être intéressant pour débuter, ou l’ashtanga qui est plus dynamique et plus exigeant. Vous pouvez facilement le pratiquer à la maison.

  • Le pilates : c'est une gymnastique douce est un mélange d’étirements, de respiration et de force. Inspirée du yoga, de la danse, et de la gymnastique, elle se pratique au sol sur tapis et à l’aide d’appareils ou d’objets (ballons, ressorts, élastiques). Les exercices permettent de travailler les muscles profonds sans mouvements brusques et sans chocs d’impact. Aussi, très facile à faire à la maison.

  • Le Tai-chi-chuan : dérivée des arts martiaux chinois, cette gymnastique douce consiste à enchainer des gestes et des postures de manière continue, avec lenteur et précision. Elle est idéale pour les débutants, les personnes qui ne sont pas très actives, et permet surtout de travailler la souplesse et la coordination, tout en apportant une certaine détente.



Si vous détestez le yoga ou le tai-chi, il y a de bonnes chances que vous abandonniez rapidement. Choisissez donc une activité qui vous plait et que vous pouvez mettre en place rapidement.


Dans tous les cas, n’oubliez pas que dans votre parcours, une activité douce est à privilégier. Soyez actif mais en douceur.


2. S’essayer aux approches complémenaires


Pour aller plus loin, certaines techniques peuvent aussi vous aider à rester en forme et à l'aise dans votre corps:


- Les excercies de pleine présence à soi. Qu'est-ce que c'est? La présence à soi ou la pleine conscience est un exercice de relaxation qui a pour but d’observer la réalité avec acceptation, bienveillance et sans jugements à chaque moment. Elle peut prendre plusieurs formes : la respiration consciente, la cohérence cardiaque, la méditation de la pleine conscience ou la dance intuitive.

En bref, c'est un bon moyen pour être plus à l’écoute de vos besoins et de mieux gérer vos émotions. Quelques minutes par jour suffisent.

Petit excercice à essayer : assis(e) sur votre chaise , prenez quelques minutes pour respirer, ressentir votre corps sur la chaise, sentir les endroits tendus, noués, ou détendus …Portez une attention sur les zones tendues, respirez et détendez-vous.

Grâce à ces excercices, vous serez rapidement plus sereine.e, plus concentré.e. pour continuer votre journée.


- L'osthéopatie. Il s'agit de faire des manipulations pour libérer les zones de tensions. Elle peut être vraiment intéressante en PMA puisqu'elle permet travailler sur la région pelvienne et de libérer le stress.


- L'acupunture : permet d’équilibrer l'énergie du corps grâce à la pose d’aiguilles sur des points stratégiques et permet de réduire le stress dans les protocoles de FIV(2).





3. Se chouchouter


Avant, pendant et après les traitements, chouchoutez-vous!

C’est le moment de se faire plaisir et de passer des moments de détente grâce à lui : massage, sauna,…

A chaque étape de votre parcours, prendre du temps pour vous, pour votre couple est essentiel. Les moments où vous êtes 'en attente' peuvent aussi être les meilleurs moments pour prendre rendez-vous chez le coiffeur, l'esthéticienne, la masseuse... Ils vous permettrons de prendre soin de vous, de votre corps, de rester occupé(e)s en attendant un résultat, un nouveau test, un rendez-vous...



En vérité, il n'y a pas de moments ou de moyens idéals pour vous sentir bien dans votre corps. Essyez les choses quia semblent vous correspondre. Et n'oubliez pas : vous méritez de prendre du temps pour vous et de vous faire du bien.



(1) Maternal physical activity before IVF/ICSI cycles improves clinical pregnancy rate and live birth rate: a systematic review and meta-analysis - PubMed (nih.gov)

(2) The effects of acupuncture on the secondary outcomes of anxiety and quality of life for women undergoing IVF: A randomized controlled trial - PubMed (nih.gov)




Bonjour, je suis Elisabeth! Je vous envoie une newsletter mensuelle qui contient une série d'articles sur la PMA, la sexualité, le bien-être et le développement d'Aima.





28 vues0 commentaire